La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

La polémique du glacier éventré pour le ski à Zermatt ne désenfle pas

La mâchoire des pelleteuses qui dévorent le glacier Théodule à Zermatt, ça ne passe pas. A l’origine de ces travaux, les organisateurs de la course de Coupe du monde de ski tentent d’éteindre la polémique. En vain.

Sur le glacier Théodule, le fer s’attaque à la glace. © Keystone
Sur le glacier Théodule, le fer s’attaque à la glace. © Keystone

Guillaume Chillier

Publié le 21.10.2023

Temps de lecture estimé : 4 minutes

Environnement » Depuis dimanche dernier, l’émoi. Articles de presse par dizaines, débats radio et télévision, milieux écologistes qui montent aux barricades, skieurs professionnels dans l’embarras, organisateurs forcés de se justifier et autorités valaisannes qui stoppent le chantier alors que la piste est désormais prête… C’est dire si la semaine a été particulièrement mouvementée dans les hauteurs de la station de Zermatt.

Les images publiées par Le Matin Dimanche il y a six jours ont fait froid dans le dos, à l’heure où les glaciers fondent sous le poids du changement climatique. On y voit des pelleteuses qui éventrent le glacier du Théodule, à plus de 3000 mètres d’altitude, afin de préparer la piste de Coupe du monde de ski prévue dans un petit mois. Scandales pour les u

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11