La Liberté

Bill Russell, légende des Celtics, n’est plus

Bill Russell en train de fêter son huitième titre de NBA avec son coach de l’époque, Red Auerbach. C’était en 1966. © Keystone-archives
Bill Russell en train de fêter son huitième titre de NBA avec son coach de l’époque, Red Auerbach. C’était en 1966. © Keystone-archives
Publié le 02.08.2022

Temps de lecture estimé : 1 minute

Partager cet article sur:

Basketball » Bill Russell, sacré onze fois champion NBA avec les Celtics de Boston, est mort dimanche à 88 ans. Il fut l’une des légendes du sport américain. «Bill Russell, le gagnant le plus prolifique de l’histoire du sport américain, s’est éteint paisiblement aujourd’hui à l’âge de 88 ans, avec sa femme Jeannine à son chevet», a indiqué la famille de celui qui est considéré comme l’un des plus grands joueurs de l’histoire du basketball.

Premier joueur noir à atteindre le statut de superstar en NBA, Russell compte à son palmarès, outre ses onze titres de champion NBA, une médaille d’or olympique. Il a été le premier Noir américain à entraîner une équipe d’un grand championnat nord-américain, en dirigeant notamment «ses» Celtics. Surtout reconnu pour ses qualités défensives, du haut de ses 2,08 m, avec une envergure de 2,24 m, Russell a fait toute sa carrière NBA, de 1956 à 1969, sous le maillot vert des Celtics de Boston, avec qui il a joué douze finales pour onze titres, un record pour un sportif d’un grand championnat professionnel nord-américain, à égalité avec le hockeyeur Henri Richard. La NBA a rendu hommage au «plus grand champion de tous les sports d’équipe». «Bill défendait quelque chose de bien plus grand que le sport: les valeurs d’égalité, de respect et d’inclusion qu’il a inscrites dans l’ADN de notre ligue», a salué le patron de la NBA, Adam Silver. ATS

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11