La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Andrea Siviero : Il veut remettre le basket suisse sur les bons rails

Officiellement président de la Fédération suisse depuis samedi, Andrea Siviero veut d’abord se concentrer sur «l’outil de travail» avant de choisir la direction à emprunter. «Je dois améliorer le contexte», résume-t-il.

Andrea Siviero, président de Swiss Basketball, travaille d’arrache-pied depuis six mois déjà. © Jean-Baptiste Morel
Andrea Siviero, président de Swiss Basketball, travaille d’arrache-pied depuis six mois déjà. © Jean-Baptiste Morel

François Rossier

Publié le 10.06.2024

Temps de lecture estimé : 7 minutes

Depuis samedi et l’assemblée générale des délégués de Swiss Basketball (SWB) qui s’est tenue à Fribourg, Andrea Siviero (59 ans) est officiellement le nouveau président de la Fédération suisse. Elu en décembre dernier, il succède à Giancarlo Sergi, qui avait annoncé sa démission l’été passé. Dans les faits, le Tessinois œuvre déjà depuis six mois. «A partir de mon élection, je suis venu quasiment tous les jours dans ces bureaux», précise le nouveau président, qui nous a reçus en fin de semaine passée au siège de Swiss Basketball sur le plateau de Saint-Léonard.

Six mois qu’il juge «utiles et indispensables» afin de connaître et comprendre au mieux le fonctionnement d’une «fédération qui ne se porte pas très bien», reconnaît Andrea Siviero. Mais durant l’heure et quart d’entretien qu’il nous a accordée, l’ancien joueur du Fribourg Olympic, d’Union Neuchâtel, Lugano et Bellinzone n’a pas voulu ressasser le passé. Focalisé sur le présent, il veut remettre le basket suisse sur les

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11