La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Route, rail ou vélo, les priorités en matière de mobilité varient fortement selon les partis

En politique, à chacun ses idées. Trente candidats au Conseil national s’expriment sur six thèmes, qui ont tous une résonance à Fribourg. Pour commencer, la mobilité (1/6).

Les sorties d’autoroute, comme ici à Bulle, sont régulièrement surchargées aux heures de pointe. © Jean-Baptiste Morel
Les sorties d’autoroute, comme ici à Bulle, sont régulièrement surchargées aux heures de pointe. © Jean-Baptiste Morel

Dominique Meylan

Publié le 12.09.2023

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Que ce soit à Bulle, à Granges-Paccot ou à Guin, les sorties d’autoroute sont régulièrement surchargées aux heures de pointe. Quels moyens faut-il donner aux routes? Et de manière plus générale, quelles doivent être les priorités en matière de mobilité? Cinq candidats au Conseil national nous embarquent en voiture, en train ou à vélo.

En matière de bouchons, l’UDC Roland Mesot se montre intransigeant. «Il faut agir pour désengorger les routes et faire disparaître les goulets d’étranglement. Je pense qu’il y a des milliards à mettre pour la Suisse romande, comme c’est le cas pour la Suisse alémanique.» Il est le seul des cinq candidats à vouloir engager davantage de moyens financiers pour la route.

Le jeune vert Jérémie Stöckli a une position presque tota

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11