La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Analyse: pourquoi Isabelle Chassot peut être sereine pour le second tour

En tête dimanche dernier du premier tour de l’élection au Conseil des Etats, la centriste Isabelle Chassot doit surtout son succès à la diversité de son électorat. Analyse et infographies.

La centriste Isabelle Chassot peut compter sur un électorat très diversifié. © Jean-Baptiste Morel/Photomontage: Florence Cerouter
La centriste Isabelle Chassot peut compter sur un électorat très diversifié. © Jean-Baptiste Morel/Photomontage: Florence Cerouter

Nicolas Maradan

Publié le 23.10.2023

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Même si elle est restée loin de la majorité absolue, la centriste Isabelle Chassot a clairement dominé le premier tour de l’élection au Conseil des Etats dans le canton de Fribourg en terminant en tête avec 34 838 voix, soit presque 7000 de plus que l’autre sénatrice sortante, la PLR Johanna Gapany. Et ce succès, l’ancienne directrice de l’Office fédéral de la culture le doit notamment à la diversité de son électorat. Elle a en effet récolté un nombre important de voix dans tous les partis, tant à gauche qu’à droite. C’est ce que démontre notre analyse détaillée des statistiques de provenance des suffrages générées par la Chancellerie de l’Etat de Fribourg.

Un chiffre illustre parfaitement la polyvalence d’Isabelle Chassot: lors du premier tour disputé diman

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11