La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Récit sportif: et la vie continue

Petite, Manuella Maury suivait le ski à la télé dans le café de son papa du côté de Mase, en Valais

Le Valaisan Roland Collombin, vainqueur de la descente du Lauberhorn 1974, à Wengen, devant l'Autrichien Franz Klammer (à g.) et l'Italien Herbert Plank. Le ski: un souvenir de sport pour Manuella Maury. © Jean-Jacques Robert/La Liberté
Le Valaisan Roland Collombin, vainqueur de la descente du Lauberhorn 1974, à Wengen, devant l'Autrichien Franz Klammer (à g.) et l'Italien Herbert Plank. Le ski: un souvenir de sport pour Manuella Maury. © Jean-Jacques Robert/La Liberté

Manuella Maury

Publié le 11.08.2022

Temps de lecture estimé : 7 minutes

Partager cet article sur:

Récit sportif (4/6) » Un écrivain, un sportif, une journaliste se remémorent l’un de leurs plus beaux souvenirs sportifs. En collaboration avec les éditions Cousu Mouche, la démarche Rien de plus fort se poursuit avec la journaliste et animatrice Manuella Maury.

En 1968, Grenoble accueillait les Jeux olympiques d’hiver. Agglutinée devant un unique poste de télévision, ma famille au complet – oncles, tantes et voisins – communiait avec ferveur devant le match de hockey entre la Tchécoslovaquie et l’URSS. De Prague à Bratislava, de Mase à Moscou, des humains, qui n’avaient jamais patiné de leur existence, devenaient, à leur grande surprise, des mercenaires de la démocratie.

Les Tchèques l’emportèrent 5 à 4. On but, on célébra, et dans l’euphorie de la victoire on crut un instant

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11