La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

L’autorité de Poutine fissurée

Même avortée, la rébellion du groupe paramilitaire privé Wagner, dirigé par l’homme d’affaires et chef de guerre Evgueni Prigojine, risque de considérablement nuire au régime de Vladimir Poutine

Salomé Kourdouli

Publié le 26.06.2023

Temps de lecture estimé : 12 minutes

Mutinerie » Le Kremlin vacille-t-il? Au lendemain de la rébellion d’Evgueni Prigojine, chef de la milice paramilitaire Wagner, contre le pouvoir russe, la question se pose. Les troupes de l’ancien allié du président russe ont réussi samedi à parcourir des centaines de kilomètres à travers la Russie vers Moscou, avant de rebrousser chemin pour éviter «un bain de sang» russe. Pour Anna Colin Lebedev, maîtresse de conférences à Paris-Nanterre, spécialiste des sociétés post-soviétiques, il est évident qu’une telle action laisse le pouvoir fragilisé. Elle met toutefois en garde contre une attente trop grande d’un changement brutal du régime: il se fissure, évolue, mais ne s’effondre pas.

Peut-on s’attendre à des changements dans le régime russe?

<

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11