La Liberté

Soutien au référendum à Bulle

Jean-François Rime, Bulle

Publié le 17.01.2024

Temps de lecture estimé : 1 minute

Face aux enjeux financiers cruciaux de la commune de Bulle, il est essentiel de réévaluer le projet d’expansion du Musée gruérien. Le référendum initié par l’UDC, qui avait approuvé le budget initial de rénovation, n’est pas une remise en question de la valeur culturelle du musée, mais un appel à la prudence financière et à la responsabilité (LL du 10.1, «Le musée s’expose dans le débat»). L’endettement et le déficit de la commune ne doivent pas être pris à la légère.

Dans ce contexte, l’allocation d’un budget de 19,8 millions pour le musée, alors que des projets essentiels tels que les écoles, les EMS, le centre sportif ou le stade ne sont pas financièrement sécurisés, semble disproportionnée. Le budget prévu, ayant grimpé de 8 à près de 20 millions de francs, suscite des interrogations légitimes quant à la gestion des fonds publics. En période de rigueur financière, une telle hausse des coûts mérite un examen minutieux.

Il est important de souligner que ce budget ne concerne qu’une mise à jour de l’enveloppe du bâtiment, sans amélioration de l’exposition. Dans ce contexte, le montant alloué semble d’autant plus disproportionné. En outre, l’impact fiscal de ce projet sur les contribuables de Bulle ne peut être ignoré. Est-il raisonnable de demander aux résidents de supporter une hausse d’impôts pour un projet dont les avantages sont limités à une simple mise à jour structurelle?

Soutenir ce référendum signifie revendiquer une gestion financière prudente et adaptée aux capacités de notre commune. Ce n’est pas s’opposer à la culture, mais veiller à ce que les ressources publiques soient utilisées de manière optimale et transparente.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11