La Liberté

HFR: on en reste pantois…

Céline et Alexandre Berset, Grenilles

Publié le 22.03.2024

Temps de lecture estimé : 1 minute

En cette année 2024, nous avons éprouvé les limites inquiétantes de notre très cher Hôpital fribourgeois (HFR)! C’est époustouflant. Après trente-cinq ans de résidence ici, nous avons été contraints d’aller faire soigner notre enfant en dehors du canton, ce qui engendre des frais supplémentaires considérables aux finances cantonales.

A l’époque où nous avions des hôpitaux régionaux qui assuraient les urgences 24 heures sur 24 et sept jours sur sept, chacun pouvait être pris en charge à proximité de manière compétente. Quoi de mieux? A l’heure actuelle, nous les Fribourgeois n’avons plus cette possibilité. Les services d’urgences de notre hôpital central n’ont en effet pas été à même d’assurer les soins urgents indispensables à notre fille de 3 mois qui avait une bronchiolite, le 3 janvier dernier vers midi. On nous a proposé d’aller à Neuchâtel ou à La Chaux-de-Fonds! Finalement, en désespoir de cause, nous sommes allés à Rennaz (VD) où elle a été très bien soignée. Nous en sommes très reconnaissants.

On construit des immeubles à tour de bras à Bulle, à Matran, à Farvagny, etc. Bientôt ces appartements seront occupés. Ces nouveaux habitants auront aussi besoin de soins, mais l’infrastructure sanitaire indispensable ne suit pas. Comment résoudre ce problème aigu et dangereux?

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • Il en va de notre sécurité

    Aux urgences de l’HFR Fribourg, en moyenne un patient avec un AVC est pris en charge chaque jour par une équipe pluridisciplinaire. C’est un minimum pour la...
  • Un illusoire retour en arrière

    Le titre trompeur de l’initiative pour des urgences H24 et les attaques contre les autorités et l’HFR méritent que l’on informe la population des risques...
  • H24, une initiative réaliste

    Selon le courrier de lecteurs de Mme Risse (15.5), l’initiative H24 serait déconnectée des réalités. Quelques précisions s’imposent. Le texte demande un...
  • L’exemple broyard à suivre

    Le moins que l’on puisse dire, c’est que La Liberté s’est donné les moyens pour analyser la problématique de l’HFR en alignant plusieurs enquêtes de grande...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11