La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Saga familiale mammouth

Tout est grandiose dans L’Absolu. Vladimir, un ancêtre d’Alexandre Scriabine, cherchait ainsi des squelettes de mammouth en Sibérie pour les vendre aux musées. © Charles Ellena-archives/photo prétexte
Tout est grandiose dans L’Absolu. Vladimir, un ancêtre d’Alexandre Scriabine, cherchait ainsi des squelettes de mammouth en Sibérie pour les vendre aux musées. © Charles Ellena-archives/photo prétexte
Publié le 13.08.2022

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Partager cet article sur:

Daniel Guebel » Avec L’Absolu, l’auteur argentin livre une truculente fresque familiale autour du pianiste et compositeur Alexandre Scriabine.

L’Absolu est pantagruélique. Parce que ce roman se dévore comme un festin littéraire jouissif, truffé d’humour. Parce que ses personnages, démesurés, ne manquent pas de sel. Parce qu’ils sont engloutis par les passions de la chair et de l’esprit. Point de géant dans cette saga, en tout cas au sens figuré. C’est une chronique des génies de la famille d’Alexandre Scriabine, le pianiste et compositeur russe inventeur de l’accord mystique et créateur de Mystère, une œuvre totale destinée à sauver l’univers. Dommage que cette dernière soit inachevée, faire barrage à l’apocalypse serait une perspective réjouissante en cette période trouble.

Ce délectable ouvrage est aussi une fiction qui évoquera le film Forrest Gump parce que les supposés ancêtres du musicien ont fréquenté les plus grands, Napoléon, Champollion ou Raspoutine et qu’il

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • pictogramme abonné La Liberté Deux âmes correspondantes

    Dédicace » «Plus ou moins une correspondance», car c’est une jonglerie, un passe-passe littéraire fourmillant d’échos, de visions, de références, de...
  • pictogramme abonné La Liberté Midi en Amérique

    Festival » Il y a, en terres vaudoises, une enclave où les grands espaces ont élu domicile. A Oron, la Librairie du Midi ouvre depuis 2004 ses fenêtres sur...
  • pictogramme abonné La Liberté Un jour pour s’écrire

    Writing Day » Décrire une journée de la vie du monde. Telle était l’ambition de l’écrivain russe Maxime Gorki (1868-1936) lorsqu’il lança son idée d’un...
  • pictogramme abonné La Liberté Les liaisons verbeuses de Virginie Despentes

    La punk des lettres parisiennes fait grand bruit avec un roman à thèse(s) contrefait en Liaisons dangereuses. Mais sa logorrhée rap finit par essouffler
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11