La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Chronique:: Bonjour, je viens pour la vasectomie

Dans cette salle d’attente, Julien était soudain anxieux… © Keystone
Dans cette salle d’attente, Julien était soudain anxieux… © Keystone
Publié le 04.03.2024

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Tout en feuilletant nerveusement un magazine dans la salle d’attente, Julien songe au jour où il a amené son chat pour la castration. En le caressant, il lui avait dit doucement: «T’inquiète pas, ça fera couic puis on rentrera directement à la maison». Le couic est aujourd’hui pour Julien. Il se sent soudain anxieux et se remémore…

La première fois que la vasectomie avait été évoquée, Julien criait à la mutilation qui sonnerait l’hallali de sa virilité. Il en était certain, il ne lui resterait ensuite qu’une vigueur de banane flambée et une libido guillotinée en même temps que ses canaux déférents.

Il redoutait de mettre un pied dans les sables mouvants de sa sexualité. Son inculture en la matière le rendait pathétiquement touchant.

Toujours est-il qu’il bottait sans cesse ce sujet en touche, procrastinant de tergiversations en excuses nébuleuses. Egoïstement, il voulait gagner du temps et ne pas être «coupé» dans ses élans.

Il se sentait désormais prêt à met

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11