La Liberté

Décès de Gérard Collomb, ancien maire de Lyon et ancien ministre

Gérard Collomb fut un "soutien de la première heure" d'Emmanuel Macron jusqu'à l'affaire Benalla, qui l'avait affaibli politiquement. Il avait démissionné avec fracas en octobre 2018 pour reprendre ses fonctions à Lyon, qu'il avait cédées à deux de ses lieutenants (archives). © KEYSTONE/AP/FRANCOIS MORI
Gérard Collomb fut un "soutien de la première heure" d'Emmanuel Macron jusqu'à l'affaire Benalla, qui l'avait affaibli politiquement. Il avait démissionné avec fracas en octobre 2018 pour reprendre ses fonctions à Lyon, qu'il avait cédées à deux de ses lieutenants (archives). © KEYSTONE/AP/FRANCOIS MORI


Publié le 26.11.2023


L'ancien maire de Lyon Gérard Collomb, ex-ministre français de l'intérieur, s'est "éteint paisiblement auprès des siens" samedi soir à l'âge de 76 ans, selon les mots de son épouse. Son décès a suscité une pluie d'hommages.

Atteint d'un cancer à l'estomac, "il a souhaité, lorsqu'il est devenu évident que sa maladie ne pourrait être améliorée par un quelconque traitement anticancéreux, bénéficier d'une sédation profonde qui lui a permis de s'éteindre paisiblement auprès des siens", a précisé son épouse.

Le président français Emmanuel Macron, dont il a été le ministre de l'intérieur pendant son premier mandat, et son épouse ont salué dans un communiqué "un ami cher", "un maire qui voua ses talents exceptionnels de dialogue et d'imagination pour bâtir une ville à son image", un "homme d'Etat qui incarnait l'ascension et l'autorité républicaines".

Son état de santé s'était considérablement dégradé ces derniers jours. Il avait été pris en charge par le service d'oncologie de l'hôpital de Lyon Sud. Son décès est intervenu "au cours d'une courte période de coma", selon son épouse.

Maire de Lyon pendant 20 ans

Né le 20 juin 1947 à Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire), d'un père ouvrier et syndicaliste et d'une mère femme de ménage, Gérard Collomb est resté une des figures politiques emblématiques de la capitale des Gaules, dont il a été le maire de 2001 à 2017 puis de 2018 à 2020 après un bref passage place Beauvau.

Elu maire en 2001 avec le soutien de Raymond Barre après deux tentatives infructueuses qui l'avait laissé sur les bancs de l'opposition municipale, il avait quitté son poste pour devenir ministre de l'intérieur et ministre d'Etat dans le gouvernement d'Édouard Philippe.

Il fut en effet un "soutien de la première heure" et un "artisan de la victoire' remportée en 2017 par Emmanuel Macron, comme l'a rappelé le chef de l'Etat dans son message samedi.

Marié depuis 2001 à son épouse Caroline, il laisse cinq enfants dont trois de deux précédentes unions.

ats, afp

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11