La Liberté

Les étrangers naturalisés sont mieux intégrés

29.09.2015

étude

La naturalisation favorise l’intégration, indique une étude internationale avec participation suisse. Les chercheurs se sont penchés sur 768 personnes dont la naturalisation par les urnes a été acceptée ou rejetée de justesse entre 1970 et 2003.

La question divise: si certains souhaitent naturaliser les migrants aussi rapidement que possible afin d’encourager leur intégration, d’autres considèrent que la naturalisation représente l’aboutissement d’une intégration réussie et ne doit survenir qu’après de nombreuses années.

Cette étude des universités de Zurich, Stanford (USA) et Mannheim (D), soutenue par le Fonds national suisse (FNS), fournit des indices qui suggèrent que la naturalisation des migrants joue un rôle moteur dans leur intégration. L’obtention du passeport suisse profite tout particulièrement aux personnes qui appartenaient au moment de leur naturalisation à des groupes marginalisés.

Ces travaux ont porté principalement sur des personnes en provenance de Turquie et d’ex-Yougoslavie. Les chercheurs ont mis à profit les résultats de naturalisations par votation anonyme survenues dans 46 communes alémaniques entre 1970 et 2003, une procédure contestée qui aujourd’hui n’est plus autorisée. ATS

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / Case postale 208 / 1705 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00